Blondie – Hearth of glass

Extrait de l’album « Parallel Lines » sorti en mars 1979, la chanson « Hearth of glass » du groupe Blondie connue son heure de gloire au début de l’année 1980.

Deborah Harry, auteure de la chanson, expliqua, à propos de celle-ci : « J’en avais marre d’entendre ces chanteuses pleurer sur leur sort, se plaindre de leurs amants et des malheurs que ces derniers leur causaient… J’ai voulu leur dire qu’il faut parfois savoir partir et laisser les pauvres types là où ils sont ! ».

Signalons au passage la petite différence entre la version album et la version radio du single. Dans le premier couplet, les paroles « A pain in the ass » (une douleur dans le cul) ont été remplacées par « A heart of glass » (un coeur de verre). Des mots qui ne choquent plus de nos jours mais qui ne passent pas au début des années 80 aux Etats-unis.

Sur le site « United World Chart », la chanson est classée 42e sur les 100 chansons qui ont eu le plus de succès dans le monde, et le magazine « Rolling Stone » la classe 255e des 500 plus grandes chansons de tous les temps.

 

Laisser un commentaire